Reconstruction mammaire, la technique DIEP

Reconstruction mammaire, la technique DIEP

Les techniques de reconstruction mammaire se sont considérablement développées ces dernières années. Actuellement, les spécialistes se penchent sur des solutions moins contraignantes et moins lourdes pour les femmes qui sont bien souvent lasses des opérations chirurgicales. La technique DIEP fait partie de ces procédures encore relativement jeunes qui comportent un certain nombre d’avantages.

LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE DIEP, UNE ALTERNATIVE AUX TECHNIQUES EN LAMBEAU

Technique élaborée au début des années 90, la reconstruction mammaire DIEP (comprenez Deep Inferior Epigastric Perforator) est une méthode de reconstruction naturelle du sein. Elle nécessite le savoir-faire d’un chirurgien spécialisé dans la reconstruction mammaire par microchirurgie. Elle se distingue des chirurgies de reconstruction mammaire dites en lambeau car elle ne requière pas de prélèvement du muscle.

Tout comme la reconstruction mammaire du grand droit de l’abdomen, la technique DIEP consiste à prélever de la peau et de la graisse situées au niveau de l’abdomen. Toutefois la différenciation se fait sur le prélèvement du muscle qui n’est pas nécessaire lors d’une reconstruction DIEP. Le chirurgien ne prélève que la partie superficielle de l’abdomen.

DÉROULEMENT D’UNE RECONSTRUCTION MAMMAIRE DIEP

La technique DIEP consiste à prélever un lambeau constitué de peau et de graisse. Puis, le chirurgien procède à une anastomose des vaisseaux prélevés autour du lambeau lorsqu’il implante celui-ci sur la poitrine. Cette intervention nécessite une anesthésie générale, car cette intervention peut durer entre 4 et 7 heures. Une fois l’opération terminée, la patiente doit rester hospitalisée afin de procéder à une surveillance post-opératoire. Celle-ci doit être rigoureuse notamment lors des premières 48 heures, car cette période est cruciale pour surveiller la bonne vascularisation des vaisseaux sanguins implantés. La première semaine est la plus importante. Au-delà de ce laps de temps, les risques de rejet deviennent particulièrement faibles.

A QUI S’ADRESSE LA RECONSTRUCTION MAMMAIRE DIEP ?

Cette technique dispose d’un certain nombre d’avantages. Elle est moins lourde et moins douloureuse qu’une opération par lambeau, mais surtout elle permet aux femmes ayant une poitrine généreuse de subir une intervention adaptée qui apporte un résultat beaucoup plus satisfaisant qu’une intervention avec des prothèses. De plus, le résultat est naturel, un avantage de plus.

POURQUOI OPTER POUR UNE INTERVENTION DIEP ?

Si la reconstruction mammaire DIEP est plus lourde qu’une opération par lipomodelage, elle représente tout de même un certain nombre d’avantages parmi lesquels :

  • La reconstruction d’une poitrine plus naturelle.
  • Contrairement à une pose de prothèses, aucune nouvelle intervention n’est à prévoir pour plus tard.
  • Aucun corps étranger n’est introduit dans la poitrine de la patiente.
  • En cas de perte ou de gain de poids, la poitrine diminue ou grossit de manière naturelle.
  • Les retours post-opératoires laissent entendre que les douleurs liées à l’opération sont supportables.
  • Le chirurgien ne prélève pas de muscle ce qui permet un rétablissement de la patiente plus rapide.

CE QU’IL FAUT SAVOIR SUR L’INTERVENTION DIEP

Comme toute intervention chirurgicale, la reconstruction par DIEP n’est pas exempte de risques. Le principal étant le rejet de la greffe qui peut survenir rapidement après l’intervention. Une telle réaction nécessite alors de réfléchir à une autre technique de reconstruction.

Par ailleurs, l’intervention dure entre 4 et 6 heures. Il s’agit donc d’une procédure lourde qui se pratique sous anesthésie générale (avec tous les risques que comprennent ces procédures).

Pour finir, trouver des chirurgiens pratiquant ce type d’intervention n’est pas évident. Il est nécessaire de s’adresser à des praticiens spécialisés dans ce type de procédure.