Quand faut-il procéder à une reconstruction mammaire ?

Quand faut-il procéder à une reconstruction mammaire ?

La décision de procéder à une reconstruction mammaire est un choix personnel auquel est confronté chaque femme après une mastectomie. Sur les 55 000 cas de cancers du sein décelés chaque année seulement 20 000 femmes prennent la décision de subir une nouvelle intervention de chirurgie réparatrice. La question du timing quant à la reconstruction mammaire dépend du chirurgien et du traitement suivi par la patiente. Lorsqu’elle est différée, il faut attendre la fin des soins pour envisager une nouvelle opération et donc la reconstruction du sein. Il est alors possible de se faire opérer dès lors que le traitement est terminé ou alors bien plus tard. C’est à la patiente de choisir quel est le meilleur timing pour elle.

Reconstruction mammaire immédiate ou différée quelle différence ?

En fonction du traitement choisi par le chirurgien, il est possible de procéder à une reconstruction mammaire immédiate ou différée. Dans le premier cas, cela signifie que la patiente subira une intervention de reconstruction au même moment que la mastectomie. Autrement dit, une seule intervention sera nécessaire pour procéder aux deux interventions. Alors qu’une reconstruction différée se fera après la mastectomie. Il s’agit d’une nouvelle intervention qui nécessitera une nouvelle anesthésie et donc un second passage sur la table d’opération.

Dans quels cas procède-t-on à une reconstruction mammaire différée ?

Une reconstruction différée, également appelée secondaire se fait lorsqu’un traitement par radiothérapie est nécessaire après la mastectomie ou alors si la tumeur est très importante. Dans ces deux cas de figures, il est nécessaire procéder à une deuxième intervention après la fin du traitement.

La reconstruction mammaire est-elle prise en charge par la Sécurité Sociale ?

Tout comme la mastectomie, la reconstruction mammaire est une intervention chirurgicale remboursée à 100% par la Sécurité Sociale. Cet acte est considéré comme une partie intégrante du traitement contre le cancer du sein.

La reconstruction mammaire est une procédure chirurgicale plus ou moins lourde en fonction de l’intervention choisie. Aujourd’hui les femmes ont le choix entre plusieurs interventions, mais le chirurgien est celui qui doit les guider dans leur décision. En fonction de l’état des tissus ou encore de la voluminosité de la poitrine certaines opérations seront plus indiquées que d’autres. Si pour certaines femmes une reconstruction mammaire constitue un pas de plus vers la reconquête de leur féminité pour d’autres cette opération n’est pas perçue comme prioritaire et le port d’une prothèse externe est suffisant.

Leave a Reply

* Name:
* E-mail: (Not Published)
   Website: (Site url withhttp://)
* Comment:
Type Code