Voir un psychologue pour mieux aborder la maladie

Voir un psychologue pour mieux aborder la maladie

Disposer d’un soutien psychologique pour les patientes atteintes d’un cancer du sein ou pour leur famille est une question qui doit se poser. Consulter un professionnel est une question qui s'impose non seulement lors de l’annonce de la maladie, mais aussi durant les traitements et même lors de la rémission. Bien qu’il ne soit pas possible d’affirmer de manière définitive que ce type d’aide soit indispensable. Les femmes atteintes d’un cancer doivent toutefois être informées de cette option qui leur est offerte. Que ce soit pour elles ou pour les membres de leur famille, la présence d’un psychologue ne peut qu’être bénéfique, car ces derniers savent reconnaître les signes de dépression mais aussi identifier la détresse exprimée par les patientes ou leur entourage.

Quel est le rôle des psycho-oncologues ?

Les psychologues spécialisés dans le suivi de patients atteints de cancer sont appelés psycho-oncologues et oncopsychologues. Ils sont bien souvent présents dans les services d’oncologie des hôpitaux et des instituts spécialisés. Ils peuvent intervenir à différents moments, que ce soit après l’annonce faites par le médecin, mais aussi durant le traitement ou encore après.

Comme tout autre psychologue, leur rôle est d’écouter les patients et les aider à traverser cette épreuve difficile. En plus de leur présence auprès des personnes touchées par le cancer, les psycho-oncologues peuvent être sollicités par l’entourage souvent démunis face à la maladie. Ces professionnels sont amenés à réaliser des séances d’écoute que ce soit avec le patient seul mais aussi en groupe avec les membres de la famille.

Comment bénéficier d’un soutien psychologique pour les patientes atteintes d’un cancer ?

Dans bien des cas, la question du soutien psychologique est abordée à l’hôpital, le personnel soignant propose au patient de bénéficier de ce service. Si cela s’avère nécessaire, il est possible de consulter un psychologue hors des murs de l’hôpital et notamment en se rendant chez un professionnel pratiquant dans son propre cabinet.

Si cette aide n’est pas proposée d’office par le personnel médical, la patiente peut demander de son propre chef à être aidée que ce soit directement à son médecin mais aussi via les associations d’aides aux malades, très à la pointe sur ce sujet.

Quand consulter un psycho-oncologue ?

Il n’existe pas de bonne réponse à cette interrogation. C’est à chaque femme de décider du moment opportun. Pour certaines une aide psychologique dès l’annonce de la maladie est nécessaire. Pour d’autres, ce besoin survient surtout après le traitement au moment de la rémission lorsqu’il faut reprendre un cours de vie plus « normal ».

Quel que soit le moment choisi pour se faire suivre par un psychologue, l’important est de recevoir une aide et surtout d’être écouté. Ces derniers sont formés à déceler les signes de dépression, ceux-ci peuvent apparaître à différent moment en fonction des personnes concernées.

Pourquoi est-il important de se faire suivre par un psychologue lors d’un cancer ?

Etre soutenue psychologiquement est particulièrement important, car le moral joue un rôle dans la manière dont on aborde la maladie. Garder un esprit combattant est particulièrement important pour les patients. Cet état d’esprit doit être motivé et boosté pour réussir à affronter la maladie dans les meilleures conditions.