Quelle alimentation après un cancer du sein ?

Quelle alimentation après un cancer du sein ?

De nombreuses études réalisées ces dernières années ont démontré le lien entre cancer et alimentation. La consommation excessive de viande rouge et de charcuterie, le surpoids et une alimentation déséquilibrée ont été pointés du doigt par différentes analyses. A l’inverse une consommation importante de fruits et de légumes possède une action protectrice contre le cancer. Si l’alimentation joue donc un rôle important, il est important de continuer à faire attention à ce que l’on mange et ce même après un cancer.

L'importance de l'alimentation lors du traitement contre le cancer du sein

Les traitements contre le cancer sont accompagnés de nombreux effets secondaires souvent lourds et difficiles à vivre. Il n’est pas rare qu’ils provoquent une perte d’appétit, l’altération des saveurs, des problèmes de déglutition, etc… Si ces symptômes peuvent parfaitement disparaître, il arrive chez certaines patientes qu’ils restent irréversibles.

La fondation contre le cancer Belge révèle qu’une alimentation plus saine reposant essentiellement sur des fruits et des légumes peut aider à lutter contre le cancer et ce aux différents stades de la maladie. Il est important de manger plus de fibres et de favoriser les aliments à base de céréales complètes. Une alimentation saine lors d’un traitement aide le métabolisme à mieux résister au cancer !

Quelle alimentation après un cancer du sein ?

La Société canadienne du cancer rappelle qu’une alimentation saine composée en grande partie de fruits et légumes et de peu de viande et de matières grasses est recommandée pour réduire les chances d’être atteinte d’un cancer. Bien que le lien entre alimentation et récidive d’un cancer du sein n’a pas été démontré formellement, il est important de manger équilibré et d’éviter certains aliments favorisant le développement de cancer comme les matières grasses, la viande (en excès), le sucre et l’alcool. D’autres aliments sont par contre à recommander pour leurs vertus protectrices : les noix, le café ou encore la pêche.

Manger équilibré et plus particulièrement après un cancer du sein est impératif, car il faut à tout prix éviter la prise de poids. Différentes études ont mis en lumière le lien entre l’augmentation du poids de la patiente et le renforcement du risque de mortalité causé par le cancer du sein. L’obésité est particulièrement dénoncée comme un facteur aggravant entraînant le décès du patient. Faire attention à son poids en surveillant son alimentation et en ajoutant un peu de sport chaque jour (type marche à pied) est vivement recommandé.

La consommation d'alcool à réduire fortement

Consommer de l’alcool après un cancer du sein n’est pas recommandé. Il est important de savoir se limiter. Boire avec modération fait partie des réflexes à adopter pour les femmes ayant été traitées pour un cancer du sein.