L'autopalpation des seins : un réflexe qui sauve

L'autopalpation des seins : un réflexe qui sauve

Outre la mammographie, il existe d’autres moyens de détecter un cancer du sein. L’autopalpation est méthode moins coûteuse et moins désagréable qu’il est possible de faire soi-même. Si cet examen ne remplacera jamais la mammographie ou encore la palpation réalisée par un médecin, il est vivement recommandé aux femmes de procéder elle-même à un examen rapide et qui peut leur sauver la vie !

L'AUTOPALPATION DES SEINS QU'EST-CE QUE C'EST ?

L’autopalpation consiste à effectuer un examen de la poitrine en adoptant certaines positions pour vérifier la présence d’une tumeur dans le sein. Cet examen non invasif permet de s’assurer qu’il n’y a pas de changement. Les femmes qui ressentent la présence d’une masse à l’intérieur du sein doivent appeler leur médecin et prendre rendez-vous pour une mammographie. Ce type d’examen est nécessaire pour détecter la présence de tumeurs cancéreuses mais aussi bénignes. C’est pourquoi, il faut prendre rendez-vous avec un spécialiste qui procédera à une biopsie pour déterminer s’il s’agit ou non d’un cancer.

QUAND FAUT-IL PROCÉDER À UNE AUTOPALPATION ?

L’autopalpation doit se pratiquer à un moment précis, à savoir entre 7 et 10 jours après les règles. Cet examen doit se pratiquer une fois par mois, ce qui permet de constater des évolutions. Enfin, il est conseillé de démarrer l’autopalpation à partir de l’âge de 20 ans. Il est important de suivre cette régularité car elle permet aux femmes de mieux connaître leur poitrine et donc de s’apercevoir plus facilement des évolutions.

COMMENT PROCÉDER À L'AUTOPALPATION ?

Pour commencer cet examen, il faut adopter la bonne posture. Autrement dit, se tenir droite devant une glace. A ce moment-là, il faut observer la poitrine et vérifier l’aspect des seins : taille, forme, rougeur, altération du mamelon, présence d’écoulement, etc… Après avoir tout observer en se tenant droite et les mains le long du corps, il faut changer de position en mettant ses mains sur les hanches pour vérifier qu’il n’y a pas de changement notable, puis il faut lever les bras et mettre ses mains derrière la nuque. Enfin, pour terminer il faut se pencher en avant.

Vient ensuite la palpation. A partir de ce moment, il faut palper chaque sein du bout des doigts et appuyer fermement sur le sein en faisant tout le tour. Ainsi, il sera possible de sentir la présence d’une masse. Cet examen démarre au niveau de l’aisselle, doit faire le tour du sein pour finir par le haut de la poitrine. Au moment de la palpation, il faut utiliser la main opposée (pour le sein droit utiliser sa main gauche). Le bras qui n’est pas sollicité doit être en l’air. Après avoir effectué cet examen debout, il faut le répéter mais cette fois-ci en étant allonger.

QUE CHERCHER LORS DE L'AUTOPALPATION DU SEIN ?

Lors de l’autopalpation, il faut être attentive à de nombreuses choses. Parmi elles :

  • Une douleur dans le sein
  • Des changements de forme
  • Une déformation
  • La présence d’une grosseur
  • Une rougeur ou un changement de couleur sur le mamelon
  • Un écoulement au niveau des tétons